IMGP3335

  

Auteur : Amélie Nothomb

Edition : Albin Michel

 

Et voilà le dernier roman d'Amélie Nothomb, qui nous plonge dans l’univers des joueurs et des magiciens.

 Oui... mais pas seulement, car, comme à son habitude, l’auteur nous entraîne dans un autre monde.

L’histoire est celle d’un adolescent surdoué dans les tours de cartes mais délaissé par sa mère.

Il n’a jamais connu son père.

Cet adolescent nommé «  Joe Whip » se retrouve livré à lui-même dès 14 ans, car sa mère préfère vivre sa vie avec un nouveau compagnon.

Joe comprends alors qu’il est de trop.

Il emménage au centre ville de RENO et un jour il fait la connaissance du plus grand magicien de cette ville et du monde.

Avec toute la candeur de l’adolescence, Joe demande au  plus grand magicien du monde, de le former et de lui transmettre son savoir.

Norman Therence, « le magicien »,  accepte de devenir le professeur de cet élève si particulier.

Il se prend de sympathie pour lui, et peu à peu, au fil du temps, il s’attache à cet adolescent jusqu’à le considérer comme son fils.

Norman Therence ira jusqu’à perdre sa réputation pour son fils spirituel.

Son amour paternel est si fort qu'il  estimera normal la trahison de son « fils »à son égard.

Pour exister, un fils ne doit-il pas tuer le père ? (vieille image du complexe d’Oedipe).

Mais comme il s’agit d’un roman d'Amélie Nothomb, tout n’est pas aussi simple qu'il y paraît...

- Qui doit réellement tuer le père  pour exister ?

- L’amour filial ne se décrète pas il doit être réciproque…

Un vrai moment d’évasion à travers l’univers des magiciens, des artistes et celui d’un adolescent en pleine mutation.

 A lire avec plaisir …