la delicatesse

 

Titre : la délicatesse

Auteur : Foenkinos David

Edition :   Gallimard

 

Que dire ? J’ai été agréablement surpris par l’écriture et le style de l’auteur qui a le don de donner un rythme à son livre tout en étant décalé.

On est à la fois dans l’histoire mais également en dehors , ou plus précisément à côté de l’auteur qui n’hésite pas à nous donner des définitions et des explications sur la construction de son roman ou sur ce qui l’a amené à telle ou telle réflexion.

On passe un bon moment et parfois je n’ai pu m’empêcher de faire un lien avec certain avec jacques Prévert.

Le sujet choisi par cette histoire était délicat à traiter.

En effet il  s’agit de savoir comment on peut continuer à vivre après la disparition de l’être aimé.

L’héroïne de ce roman Nathalie, tombe amoureuse de François et cet amour va durer sept ans, jusqu’au décès accidentel de François.

L’auteur analyse parfaitement les différents comportements de l’entourage de Nathalie.

Il décrit justement le ressenti de celui qui reste seul, sans verser pour autant dans le mélodramatique.

Peut-on refaire sa vie après le décès de son conjoint ?

Qu’est ce que le deuil au quotidien?

Comment continuer à vivre avec et se reconstruire ?

Je n’ai pas vu le film, mais  en lisant le livre j’ai pensé au film de jean pierre Jeunet «  le fabuleux destin d’Amélie poulain ».

Aussi je n'ai pas été surpris de constater que Audrey Tautou avait été choisie pour ce rôle.

Toutefois, un petit bémol, en regardant la bande annonce je n’ai pas retrouvé l’atmosphère du livre.

 

 J' ai apprécié  ***