Le sermon sur la chute de Rome

 

Titre : le sermon sur la chute de Rome

Auteur : Jérôme Ferrari

Edition : Actes Sud

Goncourt 2012

Un roman qui nous sort de l’ordinaire tout en apportant une réflexion sur le monde qui nous entoure.

En filagramme l’auteur s’interroge sur notre contribution individuelle à l’évolution de l’espèce humaine.

Peut-on  être maître de son destin, voire de celui des autres.

Nous nous prenons parfois pour des dieux, et voulons créer un monde qui nous convienne mais sans avoir conscience que ce monde ne durera pas car il n’est que matériel. (D’où la référence au discours de St Augustin lors de la chute de Rome).  

L’histoire se déroule pour l’essentiel en Corse, et commence par une rétrospective du grand père (Marcel) sur sa vie et sur le trait d’union qu’il est entre une époque et une autre.

Son petit-fils Matthieu ainsi qu’un ami d’enfance Libero décident, avant d’avoir terminé leurs études de prendre un bar en gérance dans l’île de beauté.

Ils espèrent changer  leur vie et celle des habitants du bourg et des environs.

A l’instar de la cité romaine,  leur rêve va prendre forme, se développer mais au final leur destinée leur échappera.

L’auteur sait recréer l’atmosphère que l’on trouve en Corse ou dans les îles avec des histoires familiales qui évoluent et  qui n’ont de cesse de remonter à la surface génération après génération au travers d’une langue agréable à entendre mais que les étrangers ne comprendront jamais.

Un livre qui mérite le détour ***